Retour sur la table ronde « Engagement citoyen en soins palliatifs »

Fruit d’une collaboration entre l’ASP fondatrice, le Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon et la mairie du 12ème arrondissement, la soirée d’information sur l’engagement citoyen en soins palliatifs s’est déroulée le jeudi 11 avril dans une salle mise à disposition par la mairie. Cet événement a rassemblé des professionnels de santé, des bénévoles et des citoyens autour des idées préconçues sur les soins palliatifs et la nécessité d’accompagner les personnes atteintes de maladies graves et en fin de vie.

La soirée, organisée autour de deux tables rondes, a été rythmée par les lectures du comédien Yannick Laurent, qui nous a fait découvrir plusieurs témoignages bouleversants de soignants et de bénévoles issus de l’ouvrage d’Eduardo Berti « Une présence idéale ».

La première table ronde était composée en majorité de professionnels de santé issus de l’hôpital Diaconesses Croix Saint-Simon. Ils ont plongé la salle au cœur de la médecine palliative, faite de moments de vie, de rires et de tendresse. Ils ont émerveillé par leur engagement auprès de personnes dans des situations difficiles et par leur faculté à véhiculer une image positive des soins palliatifs. Les professionnels étaient accompagnés d’une socio-esthéticienne et d’une artiste qui interviennent souvent dans ce service. Que ce soit par une séance beauté pour redonner de l’estime de soi ou par l’évocation de souvenirs heureux en jouant un air manouche, elles ont montré que les soins palliatifs prenaient avant tout en compte la personne et son bien-être. La table ronde était complétée par la directrice du réseau Humanest, qui a mis en évidence les bienfaits de la prise en charge des patients à domicile.

La seconde table ronde rassemblait des bénévoles de l’ASP fondatrice. Ils ont traité de nombreux sujets en lien avec le bénévolat en soins palliatifs, de l’appréhension lorsqu’on entre dans la chambre d’un malade à la satisfaction d’être là pour l’autre. Ils ont évoqué leurs rencontres intimes, leurs craintes et les moments de vie intenses qu’ils partagent chaque semaine avec les personnes malades et leurs proches. Le rôle du coordinateur d’équipe, de l’accompagnement à domicile, de la formation des bénévoles et le bénévolat d’action ont aussi fait l’objet d’une discussion.

Un pot est venu clore la soirée et les intervenants et le public ont pu échanger dans une ambiance chaleureuse.
Les témoignages ont beaucoup touché le public et les retours ont été très positifs. L’auditoire a été surpris par la vitalité qu’on retrouve en soins palliatifs et ému de découvrir des équipes pluridisciplinaires aussi investies, soudées et heureuses de soulager et accompagner des personnes qui en ont tant besoin.