Les soins palliatifs : une prise en charge toujours très incomplète

M. Didier Migaud, Premier président de la Cour des comptes  dans son allocution de présentation du rapport annuel 2015 souligne :

“La prise en charge toujours très incomplète des soins palliatifs … caractérisée par de fortes inégalités territoriales dans l’accès aux différents dispositifs prévus : alors que certains départements disposent de plusieurs réseaux de soins palliatifs, des départements voisins n’en disposent d’aucun. La prise en charge au domicile et le soutien des familles restent toujours très limités et insuffisants alors que c’était l’objectif majeur des pouvoirs publics.”

Le constat est édifiant:
– une prise en charge toujours très incomplète avec une un retard et une lenteur dans le développement des soins palliatifs avec un accès limité et nettement moins répondu que dans certains pays étrangers (la France est 23ème sur 40 pays étudiés!);
– un accès aux soins palliatifs encore très insuffisant  (30% des personnes qui en auraient besoin en bénéficient) et en particulier à domicile et dans le secteur médico social;
– une formation des médecins et des personnels soignants très insuffisante;
– des disparités régionales marquées;
– un faible soutien à l’entourage des malades.

Dans ses réponses Mme Marisol Touraine,  la ministre des affaires sociales de la santé et des droits de l’homme annonce un nouveau plan triennal pour 2015.

À lire absolument !

Lire le rapport